Tony West est vice-président principal, directeur juridique et secrétaire général d'Uber. Il dirige une équipe internationale de plus de 600 personnes occupant des fonctions dans les domaines du droit, de la conformité, de l'éthique et de la sécurité.

Il a été secrétaire général et directeur général adjoint des politiques et des affaires publiques chez PepsiCo, une entreprise faisant partie de la liste Fortune 50 avec plus de 63 milliards USD de revenus nets et un portefeuille de produits comportant 22 marques comme Gatorade, Tropicana et Frito-Lay.

Tony West possède plus de 20 ans d'expérience dans les secteurs privé et public. Avant de rejoindre PepsiCo, il a été nommé deux fois haut fonctionnaire du gouvernement Obama par le Sénat. De 2012 à 2014, il a occupé le poste de procureur général associé des États-Unis, le troisième poste le plus important du ministère américain de la Justice. Il a été responsable de plusieurs divisions, y compris la division antitrust, celle des droits civils, des impôts, de l'environnement et des ressources naturelles, ou encore la division civile. Il a également été à la tête du Bureau des programmes relatifs à la justice, du Bureau responsable des violences faites aux femmes et du Bureau des services de police dédiés aux communautés. À ce poste, il a poursuivi plusieurs organisations financières pour leur rôle dans le déclenchement de la crise de 2009 et a obtenu près de 37 milliards USD sous forme d'amendes et de dédommagements aux Américains ayant subi des préjudices.

Entre 2009 et 2012, Tony a été adjoint au procureur général de la division civile, la plus grande division de gestion de litiges du ministère de la Justice. À ce poste, il a mené l'examen de la constitutionnalité de la loi de défense du mariage (DOMA) par le ministère de la Justice, prônant fermement, et avec succès, l'abandon de la défense de la loi par le ministère en raison du caractère inconstitutionnel de celle-ci.

Après son départ du gouvernement Obama en 2014, le procureur général Eric Holder lui a décerné le prix Edmund J. Randolph, la plus haute distinction du ministère américain de la Justice.

Plus tôt dans sa carrière, Tony West a été substitut du procureur des États-Unis pour le district Nord de la Californie, où il a engagé des poursuites pour différents crimes fédéraux. Il a également occupé le poste d'adjoint spécial au procureur général du ministère de la Justice de Californie, et a été avocat en litiges associé chez Morrison & Foerster LLP à San Francisco.

Tony West a obtenu son diplôme avec mention au Harvard College, où il a été éditeur du Harvard Political Review. Il est également diplômé en droit de la Stanford Law School, où il a été président du Stanford Law Review.

Découvrez la biographie des autres dirigeants