Le blog des chauffeurs

Devenez un as de la navigation !

18 avril 2019 / France

Lorsqu’on est chauffeur VTC, maîtriser la navigation est l’un des points les plus importants.

Si vous êtes bon en navigation, vous avez deux avantages :

  • Vous ne perdez pas de temps à chercher votre itinéraire pendant les courses
  • Vos clients sont satisfaits car ils bénéficient d’un service professionnel, avec un chauffeur qui maîtrise son itinéraire.

Ces deux avantages vous permettent ainsi de mieux rentabiliser votre temps.

Quelles sont les bonnes habitudes à mettre en place ?

  • Il est essentiel d’avoir un support pour fixer votre téléphone dans la voiture. Cela vous évitera d’avoir votre téléphone en main lorsque vous conduisez – ce qui est d’ailleurs interdit par la loi – et il vous sera beaucoup plus facile de suivre l’itinéraire du GPS avec un téléphone bien en place. Vous trouverez à cet effet des supports de qualité pour moins de 15€.
  • Nous vous conseillons de fixer ce support à gauche du volant et non au centre du tableau de bord. Cela évitera que le passager reste les yeux rivés sur le GPS pendant la course.
  • Lorsque vous recevez une commande,  commencez à rechercher des points de stationnement une cinquantaine de mètres avant la prise en charge de votre client. Ainsi, si le passager n’est pas encore présent au point de prise en charge et qu’il s’agit d’une rue à sens unique, vous ne serez pas obligé de dépasser le point de rendez-vous.
  • Lorsque la course démarre, vous pouvez jeter un coup d’oeil à l’itinéraire pour anticiper le trajet à venir et éviter les erreurs potentielles.
  • En début de course, vous pouvez communiquer au passager l’heure d’arrivée prévue. En général, les passagers apprécient ce genre d’attention. 

Quelques conseils pour une bonne expérience passager :

  • Il est recommandé de couper le volume de votre GPS. Les instructions du GPS peuvent rendre le trajet moins agréable pour votre passager.
  • Il est également déconseiller de critiquer les outils de navigation face aux passagers, qu’il s’agisse du GPS d’Uber comme de Waze ou de Goole Maps. Ces critiques sont souvent mal perçues par les clients car elles montrent que vous dépendez du GPS, ce qui peut traduire un manque de maîtrise de votre part.
  • Enfin, nous vous déconseillons les phrases du type “Je connais très mal ce quartier”, car c’est justement votre connaissance de la ville que les passagers apprécient et admirent.

Vous avez apprécié ces recommandations ? Si vous êtes nouveau chauffeur avec Uber ou que vous souhaitez simplement revoir les bases, nos 5 conseils pour vous premières courses pourront vous être utiles.