Produits

Petit rappel du Code de la route à l’usage des cyclistes

3 juillet 2019 / Belgique

En Belgique, les cyclistes n’ont pas besoin d’avoir un permis pour se déplacer à vélo. Cela ne signifie pas pour autant qu’ils peuvent faire n’importe quoi. Afin que tous les usagers de la route puissent se partager la chaussée en toute sécurité, il existe certaines règles qu’il convient de respecter. Il est important pour les cyclistes de connaître tant le Code de la route que le code de la rue. Voici un rappel des points essentiels.

Code de la route cycliste

Première règle du code de la route des cyclistes: un équipement bien précis

Pour pouvoir circuler sur des voies publiques, votre vélo doit être équipé d’un certain nombre d’éléments. C’est le cas notamment de la sonnette pour signaler votre présence ou de bons freins à l’avant et à l’arrière pour votre sécurité et celle des autres usagers. Pour une meilleure visibilité, le vélo doit également être équipé d’une lumière jaune ou blanche à l’avant et d’une lumière rouge à l’arrière. Les catadioptres (dispositifs rétro-réfléchissants) sont également obligatoires. Votre vélo doit comporter un catadioptre blanc à l’avant et un catadioptre rouge à l’arrière, des catadioptres sur les pédales ainsi que des catadioptres dans les roues ou des pneus à flancs réfléchissants. En ce qui concerne le cycliste lui-même, ce dernier est invité à porter un chasuble auto réfléchissante. Enfin, même si le port du casque n’est pas obligatoire à vélo, il est fortement conseillé.

La piste cyclable : obligatoire ou non ?

En Belgique, en présence d’une piste cyclable aménagée (comprendre matérialisée par deux lignes blanches parallèles discontinues au sol ou signalée par un panneau), le cycliste est normalement tenu par le Code de la route de l’emprunter, si elle se trouve à droite par rapport au sens de la marche. De manière générale, une piste cyclable peut être empruntée dans le sens d’où la signalisation est visible. Il est donc également possible d’utiliser une piste cyclable située à gauche si elle est signalée dans cette direction. Toutefois les cyclistes ne sont pas obligés d’emprunter les pistes cyclables situées à gauche si des conditions particulières le justifient.

Code de la route cycliste

Rouler sur le trottoir : une pratique interdite ?

On entend souvent que la place des vélos n’est pas sur les trottoirs. Toutefois, comme toujours, il existe des exceptions. Ainsi, les enfants de moins de 9 ans sont autorisés à y rouler, avec un vélo d’enfant. Les autres cyclistes peuvent également rouler sur le trottoir en l’absence de piste cyclable ou en cas de piste cyclable non praticable, si la route ne se trouve pas en agglomération, si le cycliste est sur le trottoir de droite et enfin s’il cède la place aux autres usagers du trottoir. L’intégralité de ces conditions doit être remplie pour avoir le droit de rouler sur le trottoir.

Rouler de front : danger ?

Lorsqu’on roule à deux à vélo, on doit souvent adopter la démarche de canetons : l’un derrière l’autre. Pas forcément très évident pour communiquer. Le Code de la route prévoit toutefois que les cyclistes peuvent rouler l’un à côté de l’autre sur la chaussée à deux au maximum, en l’absence de piste cyclable. Toutefois, quand le croisement n’est pas possible, à savoir quand un véhicule venant en face ne pourrait pas poursuivre sa route normalement, ils sont tenus de rouler sur une seule file. Autre obligation, en dehors des agglomérations : les cyclistes doivent rouler l’un derrière l’autre si un véhicule vient de derrière.

Sens interdits et feux rouges : des exceptions pour les cyclistes ?

De plus en plus, on peut voir des cyclistes emprunter allégrement des sens interdits. Sont-ils dans leur droit ? Eh bien pas forcément. En effet, il est autorisé d’emprunter un sens interdit uniquement si un panneau blanc avec un vélo figure en dessous. Dans le cas contraire, le cycliste est passible d’une contravention. De même, il est assez fréquent de voir des cyclistes passer au feu rouge. En réalité, si un panneau représentant un vélo est placé à un carrefour en présence de feux tricolores, les cyclistes sont autorisés à passer au feu orange ou rouge s’ils tournent à droite ou continuent tout droit. Bien entendu, dans les deux cas ils sont tout de même tenus de céder la priorité aux autres usagers, et ce à des fins de sécurité.

Code de la route cycliste

Passages pour piétons ou passages pour cyclistes ?

Il existe parfois des passages pour cyclistes sur la chaussée, matérialisés par des traits blancs discontinus formant une sorte de couloir. Les cyclistes sont alors tenus de les emprunter. Toutefois, en l’absence de passages pour cyclistes, ces derniers utilisent souvent les passages piétons, et ce sans descendre de vélo. Aucune disposition du Code de la route ne leur interdit d’emprunter un passage pour piétons en roulant. Toutefois, ils doivent bien entendu faire attention à ne pas entraver la bonne marche des piétons qui l’empruntent. Contrairement aux piétons, ils ne sont pas prioritaires sur le passage par rapport aux véhicules en approche. Pour redevenir prioritaire, il convient de descendre de vélo et de traverser à pied. 

Vous connaissez désormais les principales règles du Code de la route cycliste en vigueur en Belgique. Reste désormais à les appliquer !

Roulez en toute securité avec JUMP