Produits

Découvrez comment marche un vélo électrique

18 juillet 2019 / Belgique

JUMP a lancé il y a quelques mois son service de location de vélos électriques par le biais de l’application Uber. Vous auriez bien envie de vous lancer, mais vous avez peur de ne pas maîtriser ? Consultez rapidement notre guideet découvrez comment marche un vélo électrique.

Qu’est-ce qu’un vélo électrique ?

Un vélo électrique aussi appelé vélo à assistance (VAE) est un véhicule à deux roues dérivé de la bicyclette. Il comprend un moteur électrique auxiliaire d’une puissance inférieure ou égale à 250 Watts ainsi qu’une batterie rechargeable. Le moteur cesse d’aider à l’effort lorsque le cycliste atteint une vitesse de 25 km/h, pour des raisons de sécurité. Pour faire fonctionner un vélo électrique, contrairement aux trottinettes électriques ou aux autres cyclomoteurs par exemple, il est impératif de pédaler. Cela permet ainsi au moteur d’entrer en fonction, et aide à accentuer le mouvement. Les vélos électriques ne sont pas nouveaux,ls remontent aux années 1980. Toutefois, depuis les années 2000, ils connaissent un regain d’intérêt et ce grâce à l’évolution des batteries permettant de meilleures performances.

comment marche un vélo électrique

Comment marche un vélo électrique ?

Le vélo à assistance électrique permet d’aider au pédalage. L’assistance en elle-même fonctionne grâce à un système de capteurs, assortis d’un contrôleur, le tout accompagnant comme indiqué précédemment un moteur et une batterie. Les capteurs permettent de détecter si le cycliste pédale ou non et à quelle cadence. Ils évaluent l’effort sur les pédales et tiennent compte du freinage notamment. Le contrôleur joue en quelque sorte un rôle de régulateur. Il permet d’optimiser la consommation de carburant et d’indiquer au moteur quel fonctionnement adopter, le tout grâce aux informations des capteurs. Ils lui indiquent ainsi quand démarrer, accélérer, passer en régime continu, etc. En présence d’un sélecteur, l’utilisateur peut décider sur certains modèles de couper ou de réguler l’assistance.

Comment faire pour utiliser un vélo à moteur ?

Si le vélo électrique présente de grandes similitudes avec la bicyclette traditionnelle, il n’en demeure pas moins que ces deux roues présentent des différences. Tour d’horizon rapide des choses à prendre en compte avec un vélo à moteur. La première différence concerne la batterie. Renseignez-vous sur son autonomie afin de ne pas être surpris. Le rayon d’action (distance que vous pouvez parcourir avec votre vélo) est un aspect important qui dépend de différents facteurs : poids total, résistance du revêtement, niveau d’assistance du pédalage, style de conduite, température extérieure et âge de la batterie. Vous devez également apprendre à retirer la batterie et à la recharger. En ce qui concerne l’assistance du pédalage, si cette dernière est activée au démarrage du vélo (elle garde en mémoire les derniers paramètres), le vélo partira immédiatement plus rapidement. Il convient de faire attention en cas de trafic important autour de vous. Enfin il est nécessaire d’entretenir tout particulièrement son vélo électrique : contrôle de la pression et du profil des pneus, contrôle de l’usure des freins, nettoyage du capteur, graissage de la chaîne, nettoyage ou traitement de certaines pièces. Rapprochez-vous d’un spécialiste si des réparations s’imposent.

comment marche un vélo électrique

Quels sont les avantages du vélo électrique par rapport au vélo traditionnel ?

Le moteur peut produire jusqu’à 90 % de l’énergie qui fait avancer le vélo. Par conséquent cela limite considérablement les efforts à fournir. Finies les côtes impossibles à grimper. Les vélos à assistance électrique vous donneront un nouveau souffle et vous permettront de découvrir de nouveaux endroits qui vous étaient jusqu’alors inaccessibles avec un vélo traditionnel. En ville, cela vous permet également de gagner du temps. Dites adieu aux embouteillages ou aux transports en commun pour vos trajets domicile-travail. Vous allez gagner en liberté grâce aux nombreuses pistes cyclables. Un vélo électrique permet également d’effectuer des économies. Plus cher à l’achat qu’un vélo traditionnel, il se substitue plus facilement à une voiture, et permet ainsi d’effectuer des économies de carburant. Enfin le vélo électrique aide à respecter les règles, car il permet de redémarrer rapidement. Finis les feux rouges grillés pour ne pas s’arrêter au niveau des voitures et peiner à redémarrer !

Vous savez désormais tout ce qu’il y a à savoir sur les vélos à assistance électrique. Il ne vous reste plus qu’à essayer !

Déplacez-vous avec Jump dès maintenant