Entreprise

Trois questions que se posent les voyageurs d’affaires

23 février 2019 / Europe

Si vous êtes responsable des déplacements, vous avez sans doute l’habitude de répondre à des questions pratiques sur la réservation d’un voyage ou l’envoi de notes de frais. Vous n’êtes pas pour autant devin.

Comprendre le processus de décision d’un voyageur d’affaires peut être complexe, même avec l’aide d’enquêtes de suivi et de contacts réguliers avec lui pendant son séjour.

Dans cet article, vous découvrirez les principales questions que se posent les voyageurs d’affaires et comment les responsables des déplacements peuvent y répondre. Ces informations sont basées sur une enquête menée par l’équipe d’Uber dédiée à l’expérience utilisateur (UXR), qui avait pour but de schématiser le processus de décision d’un voyageur d’affaires et ses motivations lors de ses déplacements.

Question 1 : comment minimiser le stress pendant mon voyage ?

Dans notre enquête, 44 % des répondants ont indiqué qu’il était important pour eux d’éviter le stress durant leurs déplacements. Et ce, parce que les voyageurs d’affaires connaissent bien les conséquences du stress sur leurs performances. S’en tenir à un planning serré et gaspiller de l’énergie à régler des détails génère une tension inutile et détourne l’attention des employés de leur mission. Les voyageurs d’affaires cherchent donc à faciliter leurs déplacements autant que possible.

S’il peut sembler évident que les employés ne souhaitent pas être stressés, il est important que les responsables des déplacements comprennent l’ampleur et la portée des facteurs qui génèrent de la tension. L’absence de repas équilibrés peut paraître moins problématique qu’un vol retardé, mais les deux situations peuvent être tout aussi inconfortables. Bien que la deuxième soit indépendante de la volonté du voyageur, la première affecte son bien-être de base. N’oubliez pas que les employés en déplacement ont aussi des besoins. Leur insatisfaction détourne leur attention de l’objectif du voyage.

Assurer la tranquillité d’esprit des voyageurs d’affaires

  • Prolongez la durée du déplacement. Un emploi du temps chargé accentue le stress d’un employé en déplacement. Avec plus de temps de battement, le voyageur peut se concentrer sur son bien-être et se préparer correctement pour l’objectif de son séjour.
  • Simplifiez le processus. Réservation de voyage, modification en cours de route, envoi des notes de frais au retour… Les instructions adressées aux employés en déplacement doivent être claires, concises et faciles à suivre.

Question 2 : mon temps est-il mis à profit ?

Sans surprise, notre enquête a confirmé que le principal objectif d’un voyageur d’affaires est le succès de sa mission. Elle a également révélé que ce dernier redoute d’être en retard ou de manquer un rendez-vous. Ces deux préoccupations soulignent l’importance de la bonne planification du séjour. Elle permet au professionnel d’être ponctuel, de dégager quelques instants pour finaliser son travail ou d’accorder plus de temps à ses clients qu’à son transport.

L’efficacité de cette organisation est donc aussi utile aux voyageurs d’affaires qu’aux responsables des déplacements. Quand un employé peut consacrer son énergie physique et mentale à la bonne conduite de l’activité, et non aux détails de son voyage, l’entreprise tout entière en tire profit. Heureusement, il est simple de gagner en efficacité : les responsables des déplacements peuvent opter pour des vols directs et des hôtels à proximité des points de rendez-vous, et inclure ces préférences dans leur politique en matière de voyages d’affaires.

Assurer la tranquillité d’esprit des voyageurs d’affaires

  • Supprimez les étapes superflues de votre politique en matière de déplacements. Traquez les tâches inutiles qui relèvent de la responsabilité des employés en déplacement. La politique de déplacement de l’entreprise n’en sera que meilleure.
  • Choisissez la commodité lorsque cela est possible. Des services faciles à utiliser, familiers et appréciés sont les garants d’un séjour alliant efficacité et fiabilité au bien-être de l’employé. Ils assurent ainsi de bons résultats pour votre entreprise.

Question 3 : ce produit ou service est-il fiable ?

Notre enquête a révélé que les voyageurs d’affaires sont peu disposés à prendre des risques. 61 % des répondants ont placé la fiabilité parmi leurs trois principales priorités lorsqu’ils sont en déplacement professionnel.

Ils ne veulent pas rencontrer de surprises, ni essayer de nouveaux services quand une mission importante est en jeu. Ils privilégient des solutions éprouvées auxquelles ils ont l’habitude d’avoir recours et sur lesquelles ils peuvent compter.

La fiabilité est la clé d’un séjour efficace et serein. Lorsqu’ils savent à quoi s’attendre, les voyageurs d’affaires ressentent moins de stress et travaillent mieux. Ces attentes peuvent aller du simple fait de commander un café le matin dans une chaîne d’hôtels familière à celui, plus complexe, de modifier un vol auprès d’une compagnie aérienne donnée.

La fiabilité joue un rôle encore plus décisif à l’échelle de l’entreprise. Un temps et des ressources considérables sont alloués à la planification d’un voyage d’affaires. Faire appel à un prestataire pour la première fois ou suivre une nouvelle procédure peut se révéler coûteux pour une entreprise.

Assurer la tranquillité d’esprit des voyageurs d’affaires

  • Choisissez des sociétés qui ont fait leurs preuves. En optant pour des services connus, vous épargnez aux voyageurs la nécessité de s’adapter et le stress qui en découle. Ils peuvent ainsi se concentrer sur leur réunion, leur présentation ou leur conférence.

En résumé

Lorsque les employés prennent des décisions pendant leurs déplacements, ils veulent être certains que leurs choix permettront d’atteindre les objectifs qu’ils se sont fixés pour le voyage. Ce besoin implique de respecter trois impératifs : efficacité, fiabilité et réduction du stress. Un produit ou service fiable ne laisse rien au hasard, tandis que des choix efficaces font gagner un temps précieux. Ces considérations réduisent le stress subi par l’employé en déplacement et lui permettent de donner le meilleur de lui-même. À long terme, les choix avisés d’un voyageur d’affaires lui évitent tout souci pratique et le laissent libre de se concentrer sur l’acquisition d’un nouveau client, par exemple.