En préparation de la levée du confinement, nous mettons l’accent sur la sécurité en prenant des mesures d’une ampleur inédite. D’ici le 11 mai, 595 000 masques seront distribués aux chauffeurs, opérateurs JUMP et livreurs, des parois de séparation au sein des véhicules seront installées et des kits d’hygiène et nettoyage remboursés.

En étroite collaboration avec un consultant épidémiologiste, nous avons depuis le début de la crise sanitaire pris des mesures tant en termes de protection que de compensation des chauffeurs et livreurs utilisant nos applications. En France, nous avons procédé à la suspension de l’option Uber Pool et des services JUMP et mis en place une compensation financière de 14 jours en cas de contamination. Nous sommes par ailleurs venus en soutien des professionnels de santé en mettant en place Uber Medics et en offrant 100 000 trajets et repas gratuits aux personnes en charge des seniors (EHPAD, aides à domicile, etc.).

Aujourd’hui, nous concentrons nos efforts sur l’accompagnement des Français à la reprise économique et au déconfinement progressif. Nous avons travaillé à des plans d’hygiène et sécurité complets permettant de réduire l’usage de la voiture individuelle et de soulager les transports publics en vous offrant une alternative sûre et fiable.

  • Distribution de masques : 350 000 masques chirurgicaux seront distribués aux chauffeurs VTC et 20 000 aux opérateurs JUMP d’ici le 11 mai. Les livreurs utilisant l’application Uber Eats se verront également remettre 225 000 masques. Cette première distribution de masques en France est issue d’une commande plus large de 10 millions de masques à travers le monde. D’autres vagues de distribution sont prévues dès réception des commandes.
  • Installation de parois de séparation : Les chauffeurs VTC se verront proposer la possibilité d’installer des parois de séparation en polycarbonate ou PVC au sein de leurs véhicules qui leur sont remboursées*. A cette fin, Uber a déjà mis en place des partenariats avec les sociétés Usipanel et Norauto prévoyant des réductions sur l’achat et/ou la pose du matériel.  
  • Nettoyage et désinfection des véhicules : Conformément aux recommandations d’hygiène édictées par le gouvernement conseillant le nettoyage régulier des surfaces, Uber met à la disposition des chauffeurs 15 000 boîtes de 80/150 lingettes désinfectantes disponibles dans 42 stations essence Total à travers la France. Norauto leur propose par ailleurs un nettoyage intérieur du véhicule incluant le traitement anti-bactérien des conduits de ventilation, le traitement virucide de l’habitacle et le remplacement du filtre d’habitacle à un tarif préférentiel.
  • Pour les  opérateurs JUMP, 1380 bouteilles de gel hydroalcoolique et 4500 boîtes de lingettes désinfectantes sont disponibles dans les entrepôts. De plus, tous les vélos et trottinettes JUMP seront désinfectés avant la reprise du service puis un protocole de nettoyage quotidien des véhicules sera mis en place.
  • Travail en entrepôt : Afin que les opérateurs JUMP puissent manipuler les vélos et trottinettes en toute sécurité, le port des gants sera obligatoire et 32 000 gants sont à leur disposition. Les mécaniciens en entrepôts sont, de plus, dotés de visières leur permettant de se pencher sur les véhicules pour réaliser les réparations nécessaires de façon optimale. Une distanciation d’1m est mise en place avec un marquage au sol entre chaque station de maintenance.
  • Remboursement de kits d’hygiène et désinfection : Au-delà des matériels distribués gratuitement, les chauffeurs peuvent se fournir en équipements supplémentaires selon leurs besoins. Ils bénéficient ainsi d’une allocation de 25€.

Cette allocation leur permet par exemple de se doter de 100 paires de gants, 1 flacon de spray désinfectant et 1 flacon de gel hydroalcoolique.

 

*Uber rembourse les chauffeurs actifs à hauteur de 50€ l’achat et l’installation de parois de séparation qui répondent aux recommandations du Gouvernement