Commencez à commander sur Uber Eats

Commander
Business

L’expérience candidat : un avantage concurrentiel clé

14 juin / France

Depuis la crise économique et sanitaire, les priorités et les attentes des employés ont nettement évolué. Le marché du travail est sous tension permanente et les entreprises ont toujours plus de mal à recruter et attirer les meilleurs talents. Pour se démarquer, ces dernières doivent désormais s’adapter aux attentes des candidats, tout en offrant une différence notable pour attirer les meilleurs ! C’est ici que l’expérience candidat prend tout son sens. Cette notion clé de l’image de votre entreprise doit constituer une problématique centrale du métier de responsable des ressources humaines. Voici toutes les bonnes pratiques pour améliorer l’expérience candidat et optimiser les méthodes de recrutement.

L’expérience candidat : définition

L’expérience candidat est une notion utilisée dans le milieu de l’entreprise pour désigner l’ensemble des ressentis d’une personne extérieure à la société, lors du processus de recrutement. Elle commence bien avant l’entretien de recrutement à proprement parler. En effet, l’expérience candidat démarre lorsque le candidat prend connaissance de l’offre d’emploi, et s’achève à son intégration dans la structure. 

L’expérience candidat est indissociable de l’expérience collaborateur ! Elle constitue la première étape pour une expérience réussie au sein de l’entreprise, et détermine les futurs ressentis du collaborateur. Alors qu’une bonne expérience candidat incite naturellement les candidats à rejoindre votre équipe, une EX motivante favorise l’investissement au travail. 

Soigner l’expérience candidat : les enjeux pour l’entreprise

Les entreprises recruteuses font souvent face à une guerre des talents qu’elles doivent remporter à tout prix. L’expérience candidat s’affiche comme une solution judicieuse pour répondre à cette problématique.

Attractivité de l’entreprise

Par la mise en place d’une expérience candidat novatrice, vous augmentez l’attractivité de votre structure. N’hésitez donc pas à utiliser la méthode du Talent Nurturing, qui consiste à partager en continu du contenu de qualité. Le but est de réaliser des interactions ciblées avec d’éventuels candidats.

Une offre d’emploi attractive, concise et fluide reste votre meilleure carte de visite. Elle doit parvenir à capter l’attention avec une phrase d’approche pertinente. L’organisation de votre entreprise se reflète également dans le processus de recrutement. S’il dure plus de 15 jours, vous risquez de décourager les candidats les plus motivés.

Impact sur l’image employeur

Votre image employeur se voit directement impactée par l’expérience des candidats, qui deviennent les ambassadeurs de votre entreprise, quel que soit leur ressenti post-recrutement. Comme pour un produit acheté en magasin ou en ligne, tout sera commenté et évalué. Une mauvaise expérience, avec un échange inamical ou un manque de considération, peut entraîner un bad buzz avec un impact désastreux sur votre marque employeur

Impact sur l’image de marque

N’oubliez pas qu’un candidat est également un potentiel client ! Une mauvaise expérience lors du recrutement peut vous faire perdre des opportunités de vente, voire plusieurs si son ressenti est partagé par son groupe d’amis sur les réseaux sociaux.

Impact sur les futurs recrutements

À contrario, une expérience candidat fluide et agréable vous garantit qu’il garde vos coordonnées. Un candidat qui ne convient pas aujourd’hui peut tout à fait correspondre à un poste créé plus tard, et reprendre contact avec l’entreprise pour un recrutement futur.

Repenser le recrutement : la clé de l’expérience candidat

Vous respectez un cycle de recrutement classique, ou vous suivez un process plus original ? Quel que soit votre mode de fonctionnement, plusieurs astuces s’offrent à vous pour créer une EX réussie. Voici quelques exemples à appliquer au quotidien. 

Avoir une organisation claire et définie

Une expérience candidat optimale se définit par une bonne organisation interne de votre processus de recrutement. Effectivement, il faut avoir défini au préalable :

  • qui se charge de recevoir le postulant ;
  • combien d’entretiens sont nécessaires au responsable RH pour trouver le candidat idéal, ou le collaborateur chargé de rappeler la personne sélectionnée. 
Proposer une offre d’emploi attractive et complète

Vous l’avez compris, l’offre d’emploi que vous diffusez doit être complète et attractive. Il est important que le message d’approche soit compréhensible, afin que les candidats se projettent immédiatement sur le poste. L’annonce, quant à elle, doit contenir des informations importantes, telles que la présentation du poste à pourvoir, les missions et les compétences requises, le profil attendu, ou le créneau de rémunération. Vous pouvez également communiquer sur les avantages proposés aux collaborateurs. 

Offrir une expérience candidat unique lors des entretiens

Après avoir trié les CV reçus, vous aurez un premier contact avec les candidats pré-sélectionnés. Généralement via un entretien téléphonique, celui-ci est décisif pour l’expérience candidat, et vous permet d’affiner votre choix pour les entretiens en présentiel. Ces derniers doivent idéalement se dérouler dans un espace chaleureux, pour qu’ils s’y sentent à l’aise. Afin de les accueillir dans les meilleures conditions, n’hésitez pas par exemple à prendre en charge leurs trajets aller-retour vers les entretiens grâce aux bons Uber for Business.

Planifier des feedbacks

Un bon entretien, même s’il s’agit d’un refus, doit toujours comporter un feedback. Tâchez donc de prendre le temps d’expliquer au candidat les raisons de votre refus, même de manière standard. Cette mise au point est constructive, valorisante, et donne l’impression d’une entreprise attentive. Profitez-en pour demander un retour sur l’entretien au candidat, afin de savoir si un ou plusieurs points peuvent être améliorés.

Clôturer en beauté le recrutement avec un onboarding réussi

La dernière étape du recrutement est aussi celle de l’expérience candidat : l’onboarding. Lorsque vous annoncez au futur collaborateur qu’il a été choisi pour le poste, n’hésitez pas à lui donner de plus amples informations sur l’entreprise (organigramme, livret d’accueil, guide de bienvenue, horaires de la cantine…). Vous pouvez également lui présenter l’équipe à distance ou organiser un repas de présentation. L’accueil que vous lui ferez confirmera l’image positive qu’il a acquis jusqu’alors !

L’expérience candidat représente un avantage concurrentiel clé, que les recruteurs ont tout intérêt à soigner. Cette étape, si elle est réussie, ne constitue toutefois qu’une partie de l’expérience collaborateur. 

Saviez-vous que seuls 10 % des employés français considèrent leur expérience collaborateur comme excellente ? Pour en savoir plus, n’hésitez pas à télécharger en intégralité notre e-book inédit, dans lequel nous vous apportons une vision complète de l’expérience collaborateur. Vous y retrouverez des témoignages, des paroles d’experts, des chiffres-clés, et des études de cas pour comprendre : 

  • Qu’est-ce que l’EXpérience collaborateur ?
  • Quelle est la préoccupation des organisations au sujet de l’EX ?
  • Qu’ont fait les “EX Players” durant la crise sanitaire ?
  • Comment mesurer et améliorer l’EX ? Quel est le futur de l’EX ?