Destinations

Jardins secrets pour citadins exigeants

5 mars 2019 / France

Un peu de soleil pour encourager les jours à s’étirer, des températures élevées pour la saison et c’est comme si tout le monde découvrait le simple plaisir d’être dehors. Dans toutes les villes de France, on se bat pour trouver un banc libre comme s’il s’agissait d’un strapontin aux heures de pointes. Rassurez-vous, nous vous avons dégoté quelques spots pour en profiter incognito. Voici nos jardins secrets, au sens propre comme au figuré.

Paris

Le Parc Georges Brassens : le chanteur moustachu n’a pas eu le plaisir de goûter au vin produit par les 700 pieds de pinot noir plantés sur les quatre grandes terrasses ensoleillées du parc qui porte son nom, ni de farfouiller dans les bacs du marché du livre ancien, mais il ne fait nul doute que cet illustre habitant du quartier aurait apprécié les lieux. Que vous y veniez vous bécoter sur les bancs publics ou rêver à l’amour en chantonnant Les Passantes, ce havre de paix aura pour vous la bienveillance de l’Auvergnat. – 2 place Jacques Marette 75015 Paris

Le cimetière du Père-Lachaise : dans cet espace arboré deux fois plus grand que le Jardin du Luxembourg, laissez les touristes se presser autour de la tombe de Jim Morrison et allez vous promener plus haut, dans la partie est. Vous y aurez la paix (il n’y a pas grand monde), le repos (on est dans un cimetière après-tout), et vous pourrez même profiter de la vue plein ouest (on vous rappelle que c’est dans cette direction que se couche le soleil). – 16 rue du Repos 75020 Paris

Bordeaux

La réserve écologique des Barails : légèrement à l’écart de la ville, la toute nouvelle réserve écologique des Barails est le plus grand espace vert de Bordeaux. Conciliant gestion écologique et ouverture au public, elle n’a donc rien de bien secret, mais ses dimensions devraient vous permettre de trouver un coin peinard pour prendre vos premières couleurs. – Avenue de Pernon 33000 Bordeaux

Le Jardin des Remparts : sur les hauteurs du quartier des Douves, derrière le plus long vestige des remparts bordelais, les cimes des platanes trahissent un petit oasis de verdure. Baptisé le Jardin des Remparts, ce parc a été emménagé il y a quelques années seulement. On y devine les traces des anciennes terrasses d’artillerie et le chemin de ronde, mais c’est surtout la vue qui a la part belle. Un bon endroit pour grignoter vos cannelés en cachette. – 8 rue Marbotin 33800 Bordeaux

Lille

Le Jardin des Géants : oubliez les parcs classiques et les visions éculées d’enfants sages gambadant dans les allées ratissées entre deux plates-bandes policées. Imaginez plutôt un parking aérien de la Gare Lille Europe que 45 000 plantes seraient parvenues à reconquérir en toute liberté. Le Jardin des Géants est moderne, surprenant et dessine les contours d’une métropole qui a pris conscience du manque de nature intramuros. Une esplanade y est dédiée aux spectacles et le service en terrasse du By S complète le tout midi et soir, jusqu’au coucher du soleil. – 1 rue de la Communauté 59110 La Madeleine

Le Sentier du Chimonobambusa : dans le jardinet de sa maison de ville, Martine a imaginé tout un coin de Japon avec bambous, carpes koï et 300 plantes miniatures ciselées selon les règles de l’art. Comme le dit Ann Scott-James : « Il y a plus de plaisir à faire un jardin qu’à contempler le paradis ». Faute de mettre les mains dans la terre, vous devriez déjà avoir plaisir à contempler ce paradis très personnel. Visite sur rendez-vous, à prendre sur www.lejardinjaponais.fr – 97 rue Roger Salengro 59260 Hellemmes

Marseille

La cascade des Aygalades : Saviez-vous qu’une cascade de 9 mètres se trouvait dans le Nord de Marseille ? En contrebas de la Cité des Arts de la Rue, la Cascade des Aygalades est entourée d’un espace vert restauré par des artistes et des personnes en cours d’insertion professionnelle. Déjà secrète, elle pousse le bouchon jusqu’à ne se révéler au public qu’un dimanche par mois. Un marché de producteurs locaux vous permet alors de fêter ça.

Visite commentée tous les 1ers dimanche de chaque mois
Départ à 9h30 sous l’ombrière de la Cité des arts de la rue
Sur réservation : info@lacitedesartsdelarue.net

Le Jardin des Migrations : à l’entrée du port de Marseille, le Fort Saint-Jean a toujours été le gardien de la ville. Il poursuit son rôle en préservant entre ses murs la mémoire végétale de la région, riche de bien des siècles de migration. Ainsi, du platane au cyprès, ce que nous considérons comme faisant partie intégrante de la végétation méditerranéenne a en fait des origines exotiques. Également tourné vers l’avenir, le jardin se demande au fil des 15 tableaux ce qu’apporteront les migrations futures. Comme une boîte de nuit qui compterait autant de salles que d’ambiances, lequel aura vos faveurs ? – 7 promenade Robert Laffont 13002 Marseille