Destinations

Genève vs. Lausanne : le premier à l’eau a gagné

5 mars 2019 / Suisse

Il suffit que vous arriviez au bord de la mer et tout à coup la terre n’existe plus. Face au Léman c’est un peu pareil car le regard est immanquablement attiré par l’étendue d’eau douce. Mais si le lac est à tout le monde, c’est aussi le lieu des rivalités réelles ou supposées entre Lausanne la cosmopolite et Genève la luxueuse. Voici quelques adresses à tester pour bousculer vos idées reçues et vous permettre de choisir votre bord – ou pas.

La Croisière déguste

Quand Genève propose une croisière-fondue tous les vendredi soirs, Lausanne surenchérit avec les croisières Chocolac qui permettent de déguster des grands crus en présence d’un maitre fondeur-chocolatier sur un bateau solaire. Dommage qu’elles aient été éphémères, mais l’association Lausanne à Table n’a pas encore révélé son programme 2019…

 
Au bain ! 

A Genève, les Bains des Pâquis sont un lieu incontournable, familial et bon marché qui permet de se baigner toute l’année au cœur de la ville depuis 1872. Si vous préférez le paddle, le windsurf ou même le wakeboard, Tropical vous propose de vous y adonner avant de chiller à la buvette, tout cela au centre nautique de Genève Plage et toujours près du centre.

A Lausanne, la bataille a été plus rude mais la Jetée de la Compagnie a fini par gagner contre les élus locaux et propose « une buvette pour s’hydrater, un deck pour bronzer, un panorama pour méditer. » Alors certes, on ne peut pas s’y baigner, mais un trajet de quelques minutes en UberX permet de rejoindre de jolies plages comme celle du Parc Louis Bourget et sa grève naturelle.

Plage de Vidy-Bourget – Promenade de Vidy, 1007 Lausanne

Verre avec vue

Si Genève est connue pour son luxe, alors autant voire les choses en grand. Non content de vous offrir une vue magnifique sur le lac et son fameux jet d’eau, Le Rouge et le Blanc devance tous vos désirs. Vous êtes curieux ? Piochez parmi les tapas et demandez un accord mets et vins. Vous êtes aussi affamé que conservateur ? Leur célèbre côte de bœuf devrait vous combler. Vous êtes ronchon ? Alain le sommelier saura vous conseiller les ressources du terroir les plus à même de vous redonner le sourire.

A Lausanne, on joue dans le même registre avec la somptueuse Brasserie de Montbenon. Le Léman dans les mirettes, vous l’aurez également dans l’assiette avec la féra que le chef va parfois relever directement dans les filets de ses pêcheurs favoris. Autre point fort de l’établissement : on peut en profiter dès le petit-déjeuner, ou pour un simple verre.

Au pas de course

Boire et manger c’est bien, mais à la longue, danger ! Que ce soit pour éliminer les excès ou pour votre propre plaisir, courir est souvent le meilleur moyen de découvrir d’autres aspects d’une ville.

A Genève, l’application Strava a compilé les meilleurs parcours dans un guide local. Deux d’entre eux longent exclusivement les rives du Léman. Choisissez la longueur qui vous convient, chaussez vos baskets et c’est parti pour en prendre plein les yeux (et les gambettes) !

A Lausanne, le parcours idéal pourrait être celui des 20 km de Lausanne. Si vous n’avez pas envie de patienter jusqu’au jour de la course, il existe un balisage permanent d’une partie du parcours dans le Parc du Bourget à Lausanne-Vidy, et c’est justement celle qui longe le lac.