Please enable Javascript
Passer au contenu principal

Découvrez Uber Movement

Une solution permettant de tirer parti de données pour anticiper et éviter les embouteillages

Une bonne planification urbaine est impossible sans informations fiables. Uber recueille des données de courses dans plus de 10 000 villes à travers le monde. Alors, pourquoi ne pas les mettre à la disposition des urbanistes ? Uber Movement permet à ces derniers d'accéder aux données agrégées d'Uber afin de prendre des décisions éclairées concernant les villes.

“Uber Movement is an important first step that demonstrates our commitment to the cities we serve, so that they can better plan and manage their streets and infrastructure.”

Shin-pei Tsay, directrice responsable des politiques, des villes et du transport chez Uber

Un flot de données à jour sur les déplacements

En rendant nos données accessibles aux urbanistes, nous mettons à leur disposition plus de ressources que jamais pour concevoir les villes de demain. Ces dernières pourront alors bénéficier de réseaux optimisés plus efficaces et devenir ainsi plus agréables pour tous.

Uber Movement en action

Planification pour faire face aux imprévus

Grâce à nos données, les villes peuvent mieux planifier pour répondre à leurs besoins en matière de transport et réagir aux situations d'urgence, permettant par exemple ainsi aux passagers d'effectuer leurs trajets domicile-travail malgré la fermeture du métro de Washington, D. C.

Informations sur les déplacements au sein des villes

En octobre 2016, Uber et le groupe de réflexion Infrastructure Partnerships Australia (IPA) ont collaboré pour mettre au point le rapport d'IPA en matière de transports. En s'appuyant exclusivement sur les données d'Uber Movement, celui-ci examine la façon dont les habitants des grandes villes se déplacent.

Suivi de l'accès aux denrées saines

Le Mobility Lab de Cincinnati analyse l'accès aux denrées saines dans la région. Mesurer la durée des trajets, indicateur important pour étudier l'accès aux denrées saines, facilite l'identification des « déserts alimentaires » et la lutte contre cette situation.