Please enable Javascript
Passer au contenu principal

Offrir une seconde chance

Aujourd'hui, trouver un emploi peut s'avérer particulièrement difficile si vous avez un casier judiciaire.

Chez Uber, nous pensons que cela ne devrait pas être un frein. Plus de 70 millions d'Américains ont un casier judiciaire et ont du mal à trouver un emploi. Uber fait partie d'un mouvement grandissant composé d'entreprises et de décideurs politiques qui s'attachent à donner une seconde chance aux personnes.

NOTRE CONTRIBUTION

Nous soutenons des programmes qui permettent de briser le cycle de la récidive.

Nous soutenons également des initiatives contribuant à offrir des opportunités à toutes les personnes qui souhaitent et méritent une seconde chance.

Uber ne range pas les candidats dans des cases

Sur les formulaires de candidature, de nombreux employeurs demandent aux postulants de cocher une case pour indiquer s'ils ont un casier judiciaire. Ce n'est pas le cas chez Uber. Et nous allons même plus loin en incitant les autres entreprises à revoir leurs pratiques internes de recrutement pour réduire les discriminations et garantir aux candidats l'égalité des chances au travail.

Nous nous sommes engagés

En 2016, nous avons rejoint l'administration Obama, comme plus de 200 entreprises des secteurs de la technologie, du commerce de détail, de la finance et de l'agroalimentaire, et signé l'engagement de la Maison Blanche en faveur de l'égalité des chances au travail. Notre objectif est de lutter contre la discrimination professionnelle dont sont souvent victimes les personnes avec un casier judiciaire.

Témoignages

Personne ne devrait avoir à payer toute sa vie pour une simple erreur. Chez Uber, nous nous engageons à travailler au sein des communautés afin d'offrir des opportunités à ceux qui en ont le plus besoin. Qu'il s'agisse d'avoir accès à un service de transport fiable ou de payer ses factures à la fin du mois, chacun devrait pouvoir bénéficier des mêmes chances. Nous avons rencontré des personnes qui ont pu bénéficier d'une seconde chance et reprendre leur vie en main.

Mère, grand-mère et engagée

Ingrid est une mère et une grand-mère épanouie. Après avoir été incarcérée pour une infraction sans violence, elle a bénéficié d'une libération anticipée. Aujourd'hui, elle s'implique activement pour aider d'autres ex-détenus de Los Angeles à reprendre leur vie en main. Ingrid est également chauffeure-partenaire Uber.

« J'avais très envie de pouvoir à nouveau travailler. Je peux passer plus de temps avec mes enfants et petits-enfants, tout en ayant l'assurance de pouvoir subvenir à leurs besoins. »

Un entrepreneur moderne

Darrington est agent immobilier et il est également chauffeur-partenaire Uber. Il a déjà réalisé des milliers de courses et est très apprécié de ses passagers. Il a mis plusieurs années à obtenir son examen d'agent immobilier après avoir purgé une peine d'emprisonnement. Darrington n'est malheureusement pas le seul dans cette situation. Aux États-Unis, des millions de personnes continuent à payer les conséquences de leur erreur, même après avoir purgé leur peine. Selon plusieurs études, une condamnation criminelle, quelle qu'elle soit, réduit de 50 % les chances de trouver un emploi.

"Tout le monde devrait avoir droit à une seconde chance."

Soutenir les communautés

  • Les salons de la seconde chance

    Chez Uber, nous sommes fiers de soutenir les « Second Chance Job Fairs », les salons de l'emploi pour une deuxième chance. Nous avons participé à des salons organisés par la commission d'experts dédiée à la question de l'équité en matière d'emploi créée par le maire de Los Angeles, Eric Garcetti, ainsi qu'à plusieurs « Second Chance Summits », des conférences tenues par l'association Dave's Killer Bread Foundation dans plusieurs villes américaines.

  • D'autres initiatives pour encourager les secondes chances

    Chez Uber, nous menons différentes actions pour sensibiliser davantage le public sur l'importance des secondes chances dans le monde du travail. Nous avons notamment sponsorisé le gala annuel « A New Way of Life », soutenu le passage du décret Fair Chance Ordinance à Los Angeles et nous collaborons avec l'association Californians for Safety and Justice.

  • Notre implication dans la société

    Uber soutient le projet de réforme de la justice pénale aux côtés de différentes personnalités, d'élus républicains et démocrates ainsi que d'autres entreprises. Ensemble, nous participons aux discussions avec différents organes gouvernementaux sur la façon dont les entreprises peuvent refléter cette réforme dans leurs processus de recrutement.

1/3