Témoignages

Rencontrez Nicole: Mère, étudiante et partenaire Uber

23 août 2017 / Montréal

Le fait de pouvoir enfin retourner aux études, travailler et s’occuper de sa fille en même temps a donné à Nicole une latitude et une liberté qu’elle n’avait jamais eues auparavant, à plusieurs niveaux.

Née au Congo, Nicole a vécu au Rwanda, en Belgique, puis à Montréal. Elle est venue y rejoindre sa mère en 2017. Mère célibataire, elle a dû quitter l’école pour s’occuper de sa fille et travailler à temps plein pour subvenir à leurs besoins. Maintenant qu’elle est à Montréal et que sa fille est âgée de 12 ans, elle a pu retourner à l’école et étudie à l’UQAM en immobilier.

La découverte d’Uber lui a grandement simplifié la vie. La flexibilité de la plateforme, le fait de pouvoir créer son propre horaire et tous les avantages qui en découlent lui permettent d’étudier et de travailler aux heures qui lui conviennent.

Une journée typique dans la vie de Nicole? Elle finit de travailler vers 6 heures du matin, puis revient à la maison et mène ensuite sa fille à l’école. Après, elle retourne à la maison se coucher. Elle se réveille vers 14 h, se prépare et va chercher sa fille à l’école. Elles ont leur petite routine à la maison : les devoirs, le quotidien. Sa fille suit des cours de cinéma les mardis, elles vont à la bibliothèque (sa fille adore la lecture) et elle relaxe, puis vers 23 h, elle prend la route.

La flexibilité que procure Uber est bien entendu un avantage qui lui plaît : on travaille quand on veut, on fait de l’argent quand on veut. Que ce soit à 2 h ou à 6 h du matin. Nicole a donc essayé la plateforme et tout s’est déroulé à merveille dès le premier trajet. Bien que ses clients lui demandent souvent si elle n’a pas peur de conduire des inconnus, seule et à toute heure de la nuit, elle affirme qu’elle s’est toujours sentie en sécurité. La nature de la plateforme fait en sorte qu’on sait qui on va chercher et Uber connaît le trajet parcouru. Certains passagers ne comprennent pas. Le fait qu’elle soit une femme… Mais elle leur explique à quel point le processus est sécuritaire.

Au-delà de la flexibilité et de l’aspect sécuritaire, ce qui plaît à Nicole, c’est la connexion qui se crée avec les passagers. Le respect, la gentillesse. Que ce soit un trajet de 5 ou de 15 minutes, Nicole aime les discussions qui naissent. Parfois, certains clients ont besoin d’être consolés, d’être encouragés. Elle aime la dimension «psychologique» qui parfois doit être prise en compte. Et surtout, elle aime écouter et prendre soin de ses passagers.

Pour elle, le fait d’être une personne qui sait s’adapter à toute situation lui apporte beaucoup. Rencontrer toutes sortes de personnes, parler avec elles, ça fait partie de sa personnalité. Sans compter qu’elle est la chauffeuse attitrée de la famille et adore conduire.

Et quel message aimerait-elle transmettre à toutes les femmes qui aimeraient faire comme elles, mais ont encore quelques craintes? Elle leur dit qu’il n’y a aucune raison de s’inquiéter : «Vous êtes une bonne conductrice? Vous pouvez le faire».