Please enable Javascript
Passer au contenu principal

Un casier judiciaire devrait-il vous empêcher de décrocher un emploi?

Nous croyons que la réponse est non.Plus de 70 millions d'Américains ont un casier judiciaire, ce qui peut les empêcher d'obtenir un emploi et de gagner leur vie. Uber fait partie d'un mouvement croissant d'entreprises et de décideurs politiques qui s'engagent à donner une seconde chance aux gens.

NOTRE CONTRIBUTION

Appuyer les programmes qui brisent le cycle de la récidive

Nous soutenons également les initiatives contribuant à offrir des possibilités à toute personne qui désire (et mérite) une deuxième chance.

Uber a toujours « banni la case »

Bon nombre d'employeurs ajoutent une case à leurs formulaires de candidature demandant si la personne postulant l'emploi a un casier judiciaire. Cette case n'apparaît nulle part sur les formulaires d'Uber. En effet, nous encourageons les autres entreprises à revoir leurs pratiques internes d'embauche afin d'éradiquer les préjugés et d'assurer l'égalité des chances en milieu de travail.

Nous nous sommes également engagés à offrir de l'aide

Témoignages

Une seule erreur ne devrait pas mériter une punition à vie. Chez Uber, nous nous engageons à travailler au sein de nos communautés pour offrir des occasions à ceux et celles qui en ont le plus besoin. Qu'il s'agisse d'une course fiable dans la ville ou de la capacité de payer les factures à la fin du mois, les mêmes chances devraient exister pour tous. Nous avons vu de nos propres yeux ce qu'une occasion peut signifier pour quelqu'un et comment elle peut changer sa vie pour le mieux.

Mère, grand-mère, avocate

Ingrid est mère et grand-mère. Après avoir reçu une libération anticipée d'une peine de prison pour une infraction non violente, elle aide maintenant activement les ex-détenus et les ex-détenues de Los Angeles à prendre un nouveau départ. Elle conduit également avec Uber.

« J'avais réellement envie de travailler, et depuis que j'ai les enfants, ils occupent beaucoup de mon temps. Mais je sais que je peux encore subvenir à leurs besoins. »

Un entrepreneur moderne

Darrington travaille comme agent immobilier et conduit avec Uber. Il a effectué des milliers de courses et reçoit régulièrement des notes élevées de la part des passagers. Il lui a fallu des années pour obtenir son permis d'agent immobilier après avoir purgé une peine de prison. Mais Darrington n'est pas seul. Partout aux États-Unis, des millions de personnes éprouvent des difficultés après avoir payé leur dette à la société pour leurs erreurs passées. Des études montrent qu'une condamnation criminelle antérieure, quelle qu'elle soit, réduit la probabilité d'une offre d'emploi de 50 %.

« On devrait toujours donner aux gens une seconde chance de faire leurs preuves. »

Aide aux communautés

  • Salons d'emploi Second Chance

    Uber est fier de soutenir les salons d'emploi Second Chance partout aux pays. L'entreprise a participé à des salons d'emploi organisés par la Blue Ribbon Commission on Employment Equity du maire de Los Angeles, Eric Garcetti, et par les Foundation Second Chance Summits de Dave's Killer Bread dans diverses villes américaines.

  • Plus de soutien à la deuxième chance

    Notre entreprise a également parrainé le gala annuel A New Way of Life, soutenu l'adoption de la Fair Chance Ordinance de Los Angeles, et s'est associée à Californians for Safety and Justice afin de sensibiliser le public à l'importance des deuxièmes chances.

  • Tables rondes sur la réforme

    Uber s'est joint à des avocats, à une liste bipartite d'élus et à d'autres entreprises pour discuter avec de multiples administrations présidentielles de la manière dont les entreprises peuvent s'engager dans la réforme de la justice pénale et prendre des mesures internes à cet égard.

1/3